Cette phrase latine traduite par Souviens toi que tu es mortel a souvent été illustrée par les artistes, qu’ils soient anciens, modernes ou contemporains. 

À propos de l'auteur